Suite aux questions récurente sur ce blog concernant la possibilité de faire sa phytoépuration en autoconstruction et surtout de la faire valider je me suis ré-interressé au sujet.

Visiblement dans ma communauté de commune il n'est plus possible de faire d'autoconstruction sans prendre le suivi de chantier et de lacher un petit billet de 2000€ ... ou de tout faire réaliser par une entreprise et de lacher un billet de 9000 10000 € selon les configurations.

On ne m'a pas répondu par écrit sur le sujet mais simplement par oral alors que le premier échange était par écrit ce qui me fait dire qu'il faut sans doute encore fouiller, quelle loi autoriserait l'autoconstruction pour un assainissement plus conventionnel et l'interdirait pour une phyto ? Bientôt pourra t on encore monter une étagère sans passer par un pro de l'étagère ?

Dans tous les cas je constate que le lobbying paie puisqu'en 2013 c'était facilement réalisable et qu'aujourd'hui Aquatiris a vampirisé tout le secteur.

Sans doute la meilleur des façons de tuer la phytoépuration pour les particuliers. Les tarifs exorbitant n'encourage en rien cette filière alors que le but de cette belle societé était de la démocratiser, ou de faire de l'argent ...

On va me dire, les charges, les frais, les déplacements ... Ok. Je vous répondrais que j'y suis arrivé seul sans être un as du TP et de la phyto, juste savoir lire un plan et raisonner est suffisant, autrement dit, soit on considère que la phytoépuration est bien pour tout le monde et on autorise à tout un chacun de le faire, soit on laisse ce sytème d'assainissement aux classes supérieurs.

Rapprochez vous de votre SPANC, rassurez les sur votre capacité à mener un tel projet sans assistance et si cela bloc encore casser leurs les noix, "Pourquoi c'était possible avant ?" "Qu'est ce qui fait que tout cela a changé ?"

Et si cela bloque encore, autant faire un système super écolo avec des toilettes sèches + phyto plus simple -> beaucoup moins honéreux mais non homologué ... Le contrôle des rejets permet d'assurer que l'installation est ou non performante et répond aux normes en vigueur, partant de là on ne peut plus vous emmerder.

PhytoEpuration et gestion écologique des eaux usées

Autrement appelé "épuration des eaux usée par bassins plantés", ou parfois : "lagunage", la phytoépuration est une solution écologique pour la question de l'épuration autonome des eaux usées. Il s'agit d'utiliser des plantes pour filtrer et épurer les eaux usées.

http://www.passerelleco.info


(Enfin ça c'était en 2013 quand j'avais étudié le dossier)

Bon courage à tous