Autoconstruction phytoépuration

02 mars 2016

Autoconstruction sans suivi, est ce encore possible ?

Suite aux questions récurente sur ce blog concernant la possibilité de faire sa phytoépuration en autoconstruction et surtout de la faire valider je me suis ré-interressé au sujet.

Visiblement dans ma communauté de commune il n'est plus possible de faire d'autoconstruction sans prendre le suivi de chantier et de lacher un petit billet de 2000€ ... ou de tout faire réaliser par une entreprise et de lacher un billet de 9000 10000 € selon les configurations.

On ne m'a pas répondu par écrit sur le sujet mais simplement par oral alors que le premier échange était par écrit ce qui me fait dire qu'il faut sans doute encore fouiller, quelle loi autoriserait l'autoconstruction pour un assainissement plus conventionnel et l'interdirait pour une phyto ? Bientôt pourra t on encore monter une étagère sans passer par un pro de l'étagère ?

Dans tous les cas je constate que le lobbying paie puisqu'en 2013 c'était facilement réalisable et qu'aujourd'hui Aquatiris a vampirisé tout le secteur.

Sans doute la meilleur des façons de tuer la phytoépuration pour les particuliers. Les tarifs exorbitant n'encourage en rien cette filière alors que le but de cette belle societé était de la démocratiser, ou de faire de l'argent ...

On va me dire, les charges, les frais, les déplacements ... Ok. Je vous répondrais que j'y suis arrivé seul sans être un as du TP et de la phyto, juste savoir lire un plan et raisonner est suffisant, autrement dit, soit on considère que la phytoépuration est bien pour tout le monde et on autorise à tout un chacun de le faire, soit on laisse ce sytème d'assainissement aux classes supérieurs.

Rapprochez vous de votre SPANC, rassurez les sur votre capacité à mener un tel projet sans assistance et si cela bloc encore casser leurs les noix, "Pourquoi c'était possible avant ?" "Qu'est ce qui fait que tout cela a changé ?"

Et si cela bloque encore, autant faire un système super écolo avec des toilettes sèches + phyto plus simple -> beaucoup moins honéreux mais non homologué ... Le contrôle des rejets permet d'assurer que l'installation est ou non performante et répond aux normes en vigueur, partant de là on ne peut plus vous emmerder.

PhytoEpuration et gestion écologique des eaux usées

Autrement appelé "épuration des eaux usée par bassins plantés", ou parfois : "lagunage", la phytoépuration est une solution écologique pour la question de l'épuration autonome des eaux usées. Il s'agit d'utiliser des plantes pour filtrer et épurer les eaux usées.

http://www.passerelleco.info


(Enfin ça c'était en 2013 quand j'avais étudié le dossier)

Bon courage à tous

 

Posté par gourdoda à 19:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]


12 février 2016

Photos des 2 bassins en été 2015 (1.5 ans de plantation)

32

33

Posté par gourdoda à 13:47 - Commentaires [7] - Permalien [#]

Photos des 2 bassins en période hivernale

IMG_2295

IMG_2296

IMG_2297

IMG_2298

Posté par gourdoda à 13:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 mai 2014

Phyto après 7 mois de fonctionnement

En fonction depuis début Novembre nous n'avons pas rencontré de problèmes avec la phyto. Un petit désherbage récemment pour ne laisser que les plantes nécessaires à l'épuration, seulement 2 plans sont morts sur l'ensemble de la plantation, je les remplacerais à l'occasion. Nous avons pu récupérer des pieds de tomate qui sont arrivés là par cycle naturel :)

Le premier bassin étant à 15m de la maison nous n'avons pas observé de nuisance particulière.  Par temps ensoleillé et chaud pas la moindre odeur même juste au pied du bassin, les moustiques et mouches restent localement à faire leurs courses.

Par temps humide avec des vents porteurs il peut y avoir des odeurs jusqu'à 10m mais ce n'est que ponctuel et à ce jour les phragmites ne sont pas encore assez développées pour cacher la base ou il y a les boues, je pense que lorsqu'elles seront plus volumineuses il n'y aura même plus d'odeur à moins d'avoir le nez dessus.

Pour ceux dont le terrain est petit j'attire votre attention sur ce fait,je pense qu'il est important de prendre en compte les vents pour positionner les bassins et ne pas être gêné par les odeurs la première année si leur bassin est trop près, sous 10m j'estime que ça peut être dérangeant . Dans ce cas peut être faut il envisager de mettre un claustra avant le bassin pour justement couper le vent. Je ferais un essaie si je trouve le temps afin de valider cette hypothèse de solution.

Je vais également modifier le répartiteur que je juge trop large et trop plat afin qu'il envoie les selles un peu plus loin et que ces dernières tombent bien dans le bassin à chaque tirage de chasse.

 

 

Enfin l'album photo de la phyto après 7 mois de mise en marche : ICI

 

Posté par gourdoda à 12:17 - Commentaires [14] - Permalien [#]

01 novembre 2013

Qu'est ce que la phytoépuration et pourquoi ce choix ?

Qu'est ce que la phytoépuration ?

 

Pour faire court et simple : c'est le traitement par les plantes des eaux usées d'un ménage

Pour faire plus élaboré je ne vais pas faire un copier coller d'un autre site ça n'aurait aucun sens, je vous renvoies vers le site de référence sur le sujet : Aquatiris

 

Pourquoi la phyto ?

 

Si vous êtes sur cette page c'est sans doute que vous êtes déjà convaincu, pour nous c'était un moyen durable et « écologique » de traiter ses eaux usées tout en agrémentant notre jardin de plantes et fleurs.

Sur une construction neuve ou une réhabilitation avec obligation de dépôt de permis de construire et donc fourniture au dossier d'une étude d'assainissement autonome conforme, c'est un des choix possible homologué qui existe à ce jour. Nous avions un risque de trouver de la roche à faible profondeur ce qui rendait les assainissements classiques compliqués à mettre en œuvre avec le risque d'une note salée. Notre terrain en pente se prêtait parfaitement un écoulement gravitaire et nous évitait la pompe de relevage et donc l’obligation de raccorder notre dispositif d'assainissement à au réseau électrique ??? ….

Utilisant des toilettes sèches pendant une bonne partie des travaux, nous avons hésité à partir sur un système alternatif non autorisé mais en pesant le pour et le contre nous nous sommes arrêté sur ce choix quelque peu plus onéreux mais plus conventionnel afin d'éviter les problèmes d'ordre administratif tout en restant dans une démarche durable et naturelle.

 

Reste que nous partions dans l'inconnu total, pas facile de trouver des infos gratuites même sur le net, d’où ces quelques pages pour aider ceux qui sont dans une démarche similaire à la notre.

Il nous était proposé par l'entreprise qui nous a fait l'étude une assistance à la réalisation pour la modique somme de 2000€ !!!! de qui se moque t'on ?

 

Voilà donc tout ce que l'on peut vous donner:

Le budget

Les fournitures

L'outillage

La préparation du chantier

Les photos de la réalisation de notre chantier pour aider ceux qui hésitent encore à se lancer.

 

Également une page ou l'on résume tous les liens intéressants que nous avons pu trouver notamment celui ci, document qu'il est indispensable de lire en long en large et en travers avant de se lancer : Guide d'utilisation Aquatirirs

 

Au final c'est très simple quand on a tout sous la main, nous avons usé beaucoup d’énergie avec les fournitures notamment les granulats … C'est assez fastidieux comme chantier mais ça vaut vraiment le coup vu le résultat et l'économie réalisée si ce chantier était pris totalement en charge par une entreprise compétente .

 

Pour tous ceux qui souhaite des informations complémentaire n'hésitez pas à me contacter par mail ou à laisser un commentaire

Album Photos phytoépuration terminée (dans la gadoue)

Outillage et préparation de chantier

L'outillage quasi indispensable :

 

Niveau laser (permet de voir que le relevé fait par le bureau d'étude est bien pourri:)

Mètre ruban et 8 mètres (diagonale bassin 2X5m)

Mini pelle avec le conducteur qui va bien.

Bombe peinture

Brouettes

Pelle ronde et droite, houe, râteau, pioche, marteau, burin.

Niveau à bulle, règle de 2 et 3m pour tirer les granulats de niveau

Perches graduées pour avoir la bonne hauteur de granulat d'un coup d’œil.

Huile de coude et carburant associé :)

 

 

 

La préparation du chantier :

 

Tracer au sol les implantations des bassins et des tranchées selon le beau plan illisible fourni par le BE …

Vérifier les niveaux théorique … Adapté si nécessaire.

 

Compter 4 personnes pour positionner les bâches, c'est assez lourd, à 4 on est à l'aise (nous étions 2) …

Pour la mise en place des granulats 2 brouettes pour alimenter et quelqu'un dans le bassin à égaliser les granulat et régler le niveau

 

Les photos du chantier

 

Posté par gourdoda à 13:55 - Commentaires [9] - Permalien [#]

Les fournitures

C'est un peu le sujet qui m'amène à partager sur la phytoépuration

Pas facile de trouver des infos sur le net à ce sujet …

 

Pour ce qui est des plantes tout est dit dans l'étude, voici un tableau récapitulatif de ce qui doit être planté à minima

(Nombre de plants : 6 plants/ m2 (soit 60 plants à 20 cm du bord))

Notre fournisseur : Aquatique de la Moine

Site internet de commande en ligne : Le Jardin d'eau

 

Plantes bassin Vertical  
Roseaux (Phragmites australis) 60
   
   
Plantes bassin Horizontal 60
   
Massettes naines (Typha latifolia) 8
Iris des marais (Iris pseudoacorus) 10
Salicaires (Lythrum salicaria) 8
Scirpes (Scirpus lacustris) 10
Menthes aquatiques (Mentha aquatica) 8
Rubaniers (Sparganium erectum) 8
Plantains d’eau (Alisma plantago) 8

 

 

1 - Les bâches :

La référence : les bâches EPDM Firestone Pond gard ep 1,02mm

Fourniture possible un peu partout, jardinerie, magasin de fourniture de plantes aquatiques

(LARGEUR bâche EXISTANTE 3,05 4,27 6,1 7,62 9,15)

Calculer le meilleur choix selon l'étude, la forme du bassin et la nature de votre terrain (possibilité ou non d'avoir des parois verticales)

Ne pas hésiter à garder 50cm en plus de gras pour éviter toute mauvais surprise lors de la mise en place (une paroi en pente plutôt qu'une vertical, un dénivelé plus important que prévu mal repéré sur le relevé et c'est vite 20 cm qui partent d'un côté ou de l'autre)

 

2 – Le géotextile antipoiconnant

300gr /m² mini

Superficie : 2X la superficie des bâches des 2 bassins

 

3 - Les vannes  pour l’alternance sur le bassin vertical une semaine sur deux

Deux choix :

La fabrication artisanale (voir photo)

 

- Un raccord en Y à 135° de diam 100

Deux coups de scie radial à mi diamètre pour pouvoir introduire la guillotine

Faire un trou diam 40 pour coller un bouchon dévissable afin de pouvoir contrôler lors d'un éventuel colmatage

Une plaque de l'épaisseur de la lame de scie, reproduire le diamètre intérieur (demi lune) afin de faire la guillotine

 

DSCN1465

 

Méthode moins étanche mais suffisante vu l’utilisation

La méthode pro :

Les vannes étanches diam 110 (2 pièces) (dans ce cas prévoir 4 raccords 100-110)

Vanne-guillotine-59,50€

Vanne guillotine 60,70€

 

Source: Externe

 

Je reste dubitatif sur la stagnation des matières solides dans la zone en diamètre 110 , à moins de trouver un raccord 100 110 excentré je ne vois pas comment cette matière peut s’échapper de la zone en 110 ...

 

Les passes parois et leur colle

A visser sans vis 

A visser avec vis inox

 

Source: Externe

 

 

 

La colle du passe paroi

 

Personnellement j'ai collé à la sortie de chaque passe paroi un raccord100 110, après la mise en place de la partie intérieur du passe paroi, une fois collé et vissé j'ai placé également un raccord 100 110, ainsi je n'ai qu'un tube diam 100 qui passe sans interruption à travers le passe paroi

 

Les regards :

J'ai choisi des regards béton de 40 cm, c'est ce qui est préconiser et c'est vrai qu'il y a beaucoup de place et qu'il est facile de travailler à l'intérieur pour le collage des tuyaux.

 

La tuyauterie :

Magasin de brico habituel

 

Prévoir plus qu'il ne faut en théorie, il y a souvent des modifications de dernières minutes liées aux aléas du chantier, des coudes, des raccords, de toute façon c'est repris par la magasin et sur le volume acheté c'est assez insignifiant. au niveau du prix et ça peu éviter des aller retour le jour du chantier.

 

 

Les granulats :

 

Le calcul est simple :

 

Désignation Dimension Bassin vertical Total vertical Dimension bassin Horizontal Total Horizontal Total cumul  
  10   10   10  
  Epaisseur (m)   Epaisseur (m)      
Sable 0/4 0,1 1     1 m3
Gravier 10/20 0,2 2 0,4 0,4 2,4 m3
             
Gravier 4/8 0,3 3 0,4 3,6 6,6 m3

 

Pour la conversion volume/tonne, voir avec votre fournisseur, et prendre un peu plus, ça sert toujours, de toute façon c'est le transport qui est souvent le plus cher dans ce genre d'achat ...

Consultez les carrières, toujours moins cher que les grandes enseignes, et surtout spécifié bien du gravier lavé !!!

 

Le budget pour une phytoépuration gravitaire homologué 5 équivalent habitant type aquatiris

Le budget pour une phytoépuration gravitaire homologué 5 équivalent habitant type aquatiris :

 

Étude par bureau d'étude agréé : entre 350 et 500€

Réalisation en auto-construction : entre 2000€ et 3500€

Réalisation par une entreprise : environ10000€

 

Détail du budget de notre réalisation ici (3300€ étude comprise)

 

Voies d’économies :

- Fournitures granulats, éviter les grands distributeurs (point P, brico, Leroy ...), cherchez dans les carrières proches de chez vous, de toute façon le granulat viendra de là … peut être 200€ d'économie que l'on aurait pu faire …

- Achat des plantes, bâches, traversées de parois et vannes sur internet … (Je ne pense pas que ça soit là que l'on puisse tirer les prix mais si vous n'avez pas comme nous un bon distributeur à proximité c'est sans doute la meilleur solution)

- Cloison de séparation des bassins verticaux à faire en maçonner (parpaing de 10) ça prend du temps mais les plaques de bétons restent horriblement chers et lourdes à manipuler !

- Mini pelle, en s'y prenant à l'avance je pense qu'on peut trouver bien moins cher que nous, (260€) (compter 8H de pelle pour creuser les bassins 2 bassins et faire les tranchées) Libre à vous de garder la mini pelle pour remplir les bassins de granulats et faire les abords, reboucher les trancher ...

 

Sorti de là il ne reste plus beaucoup à grappiller puisque nos vannes sont faites maisons ...